Orantes
Présence contemplative au cœur du monde
Rien n’est bon comme le détachement de soi-même, rien n’est déplorable comme la paresse spirituelle, j’en sais quelque chose---------Offrez-vous tous les matins et ne vous reprenez pas dans la journée---P. François Picard///////Il y a toujours à supporter, et tout le monde fait supporter. Il faut savoir se supporter mutuellement avec beaucoup de bonté, de patience, mais en même temps d'austérité de langage, avec l'affection des personnes données à Dieu---------- Je voudrai que pour nous prière et acte d’amour fussent synonymes----Mère Isabelle

Résurrection du Christ : le mystère du tombeau vide

Pâques

Le mystère du tombeau vide

.

Le tombeau vide : Comment comprendre le mystère de la résurrection ? Pâques est le fondement de notre foi, c’est un événement raconté par les quatre évangélistes chacun selon son style et sa théologie, pour nous aider à comprendre et à croire à ce mystère.

Après le repos de Sabbat, les femmes viennent avec des aromates pour embaumer le corps de Jésus. Cette attitude des femmes est une coutume juive

De grand matin… 

un élément important est le temps. Il est question : « de grand matin, le soleil étant levé ». A sa mort, le temps est ténébreux et à sa résurrection, il est question de jour. Il y a donc un passage de la nuit à la lumière, laquelle lumière qui doit éclairer le monde. Ici il est donc question d’une première victoire : celle de la lumière sur la nuit

Qui nous roulera la pierre ?

En allant au tombeau, elles se posaient cette question : « qui nous roulera la pierre ? ». Cette interrogation, représente, la victoire de la mort sur la vie. Car la pierre qui enferme Jésus, c’est le mal qui enferme le bien, c’est la mort qui enferme la vie. Cette pierre est lourde puisqu’elle représente les péchés de l’humanité. A leur grande surprise, la pierre a été roulée. C’est la seconde victoire. En effet, la pierre roulée c’est le signe que la puissance de la mort est brisée, c’est le signe que le mal a été vaincu, l’échec a été terrassé et le succès a triomphé.

Jésus Réssuscité

.

Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié ? Il est ressuscité.

En effet, l’ange rassure d’abord les femmes, il les met en confiance, il réveille leur foi car il sait qu’elles ont peur. Ensuite il dit ce pourquoi les femmes sont présentes : « vous cherchez le crucifié ?». Et il donne le message après les avoir mis en confiance : « Ne vous effrayez pas. Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié : il est ressuscité, il n’est pas ici ; voyez l’endroit où on l’avait déposé. » « Jésus le Nazareth, le crucifié, il est ressuscité » : Cette appellation exprime le lien intrinsèque entre Jésus crucifié et Jésus ressuscité. C’est la même Personne. Le ressuscité n’est pas différent du crucifié.

.

Réssuscité
Pierre roulée

.

.

Un jeune assis à la droite

La seconde surprise des femmes après la pierre qui a été roulée c’est la présence d’un jeune homme dans la tombe, assis à la droite de l’endroit où Jésus avait été posé. Ces femmes connaissent bien Jésus. Heureuse de voir la pierre roulée, elles sont bouleversées avec ce jeune homme. Mais qui est-il ? Il est vêtu d’une robe blanche. Cette blancheur nous renvoi à la transfiguration. Il est porteur d’un message « Ne vous effrayez pas… » Ce message ne peut être donné que par un ange, un envoyé de Dieu.

.

Icône de la résurrection

Il vous précède à Galilée

« … Allez dire aux disciples et à Pierre : il vous précède en Galilée ; c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit ». Le récit s’achève de manière sobre, avec des femmes qui gardent le secret. En fait, l’attitude des femmes, est le style de l’évangéliste Marc : tout est secret, pas de spectacle, le Christ ne se dévoile pas, il ne veut pas qu’on révèle son identité. Ce qu’il faut retenir dans l’attitude des femmes, c’est que le lecteur est laissé sur sa faim, Jésus ne se fait pas voir. Le lecteur est invité à chercher le Christ. Il doit le retrouver en Galilée. Mais cette Galilée où l’on peut trouver le Christ c’est la parole de Dieu, l’évangile. Donc c’est en méditant chaque jour l’évangile qu’on rencontre le Christ ressuscité : la Galilée c’est aujourd’hui la Bible.

Un diaporama de belles représentations de la résurrection du Christ

Résurrection