Orantes
Présence contemplative au cœur du monde
Rien n’est bon comme le détachement de soi-même, rien n’est déplorable comme la paresse spirituelle, j’en sais quelque chose---------Offrez-vous tous les matins et ne vous reprenez pas dans la journée---P. François Picard///////Il y a toujours à supporter, et tout le monde fait supporter. Il faut savoir se supporter mutuellement avec beaucoup de bonté, de patience, mais en même temps d'austérité de langage, avec l'affection des personnes données à Dieu---------- Je voudrai que pour nous prière et acte d’amour fussent synonymes----Mère Isabelle

Joindre un million d’enfants pour prier le chapelet

Prier le rosaire ensemble

Une vaste campagne mondiale de prière intitulée « un million d’enfants prient le chapelet » portée par l’AED démarre mardi 18 octobre. Familles, catéchistes et enseignants sont invités à prier avec les enfants pour la paix dans le monde à l’aide du chapelet.

Le Rosaire, quand il est prié de manière authentique, apporte « la paix et la réconciliation », avait assuré Benoît XVI en 2009. « Il contient en lui-même la puissance qui guérit du très saint Nom de Jésus, invoqué avec foi et amour au centre de chaque Ave Maria. » Une prière essentielle qu’il est possible de réciter dès son plus jeune âge.

Mercredi 18 octobre, l’Aide à l’Église en Détresse (AED) invite les paroisses, les mouvements d’actions catholiques, les crèches, les écoles et les familles à participer à l’événement « Un million d’enfants prient le Chapelet » . Les enfants du monde entier sont invités ce jour-là à prier ensemble le chapelet pour la paix et l’unité dans le monde. Plusieurs centaines de milliers d’enfants se sont d’ores et déjà inscrits pour le moment à l’événement. Vous pouvez vous joindre à eux !

Cette campagne mondiale de prière s’appuie sur la demande de Notre-Dame de Fatima aux bergers de prier le chapelet tous les jours. Car la prière enfantine et confiante du chapelet peut véritablement changer le monde et apporter la paix. En 2022, plus de 840 000 enfants à travers la planète ont récité le chapelet. Le pape François avait d’ailleurs encouragé tous les jeunes à se joindre à l’initiative de l’AED lors de l’Angelus.

Cette année, l’AED va présenter aux enfants le passage biblique dans lequel saint Joseph est averti en songe par l’ange du péril qui guette Jésus et Marie et qui le décide à partir avec toute sa famille pour l’Égypte. Grâce à l’aide du saint ange, Joseph a pu protéger la vie de l’enfant Jésus.

Cette campagne de prière du chapelet pour les enfants a été lancée en 2005 à Caracas, la capitale du Venezuela, un pays actuellement en grande précarité. Alors que plusieurs enfants priaient le chapelet dans un sanctuaire, certains ont rappelé les paroles de Saint Padre Pio : « Si un million d’enfants prient le chapelet, le monde changera ». Dès lors, la campagne s’est rapidement répandue dans le monde. L’AED soutient le projet depuis 2008 et a repris l’organisation de l’événement au niveau mondial. Chaque année, des centaines de milliers d’enfants répondent à l’appel.

« N’est-il pas impératif pour notre monde que nous prenions à nouveau conscience des saints anges gardiens et que nous demandions leur aide, pour pouvoir clairement reconnaître et distinguer les multiples défis de notre temps ? », s’interroge écrit le cardinal Piacenza, président de la fondation internationale de l’AED. « Ne serait-il pas judicieux de réapprendre aux enfants la prière des anges gardiens qui, pendant de nombreux siècles, a été si courante dans la vie de l’Église ? ».

Le chapelet face à la violence

Face aux situations de guerre, de violence et d’extrême pauvreté que traversent l’Ukraine, le Nigeria, la Birmanie, le Pakistan, le Congo, Israël, la Palestine ainsi que d’autres régions du Proche-Orient, du Sahel, d’Afrique, l’AED souhaiterait confier de manière particulière à la puissante intercession de la Mère de Dieu tous les lieux où les gens ne peuvent pas vivre en paix. Avec les enfants, prions ardemment la Vierge Marie pour que la guerre cesse au plus vite et que des pas concrets vers la paix soient accomplis avec l’aide de l’Esprit-Saint. Tant de monde aspire à la paix!

Lors des campagnes précédentes – cette initiative de prière remonte à 2005 – de nombreux groupes de différents pays ont répondu positivement à l’invitation de l’AED. En 2022, le pape François a encouragé, après avoir prié l’Angelus, à se joindre à l’initiative : « Merci à tous les enfants qui participent ! Nous nous unissons à eux et nous confions à l’intercession de la Sainte Vierge les peuples qui subissent la violence et qui souffrent de la guerre et de toute forme de pauvreté ».