Présence contemplative au cœur du monde
Rien n’est bon comme le détachement de soi-même, rien n’est déplorable comme la paresse spirituelle, j’en sais quelque chose---------Offrez-vous tous les matins et ne vous reprenez pas dans la journée---P. François Picard///////Il y a toujours à supporter, et tout le monde fait supporter. Il faut savoir se supporter mutuellement avec beaucoup de bonté, de patience, mais en même temps d'austérité de langage, avec l'affection des personnes données à Dieu---------- Je voudrai que pour nous prière et acte d’amour fussent synonymes----Mère Isabelle

De nos fondateurs

« […]Oui, c’est vrai, Dieu nous veut toutes petites. Il fait et défait en nous et autour de nous, mais j’ai depuis si longtemps l’habitude qu’Il me laisse travailler à l’endroit tandis qu’Il travaille à l’envers que je ne m’en étonne plus. La seule différence, c’est que je m’agite moins parce que je vois que son ouvrage à l’envers est incomparablement plus beau que mon ouvrage à l’endroit, lequel ne vaut rien. – Chez nous, Il défait tout ce cher Maître. » Mère Isabelle, 1er septembre 1912

« Quand on veut que l’eau coule vers un endroit défini, il faut creuser le sol pour lui donner un passage. De même, si nous voulons que nos pensées et nos aspirations soient transformées par la grâce, il faut creuser un chemin surnaturel dans nos âmes… » Mère Isabelle, Instruction sur l’oraison, 25 août 1917.

Découvrir davantage Mère Isabelle

Soyez Saintes et Joyeuses !

« L’homme mesure tout par les faits extérieurs et ne se croit bon que par le dehors. La gloire de Dieu, l’union à Notre Seigneur, l’avènement du règne du Christ, l’Adveniat Regnum Tuum, voilà le vrai but de la vie. »

 

La plénitude de la loi, la plénitude de l’obéissance, c’est l’amour

La plénitude de la vie religieuse/chrétienne, c’est l’amour

La plénitude de l’abandon que vous devez à Notre Seigneur, c’est l’amour

La plénitude du sacrifice, c’est l’amour

La plénitude de la mort intérieure, c’est l’amour, c’est-à-dire la vie…

Père François Picard, Instruction sur le directoire, Juin 1897

Découvrir davantage le Père Picard

Seigneur Jésus,
toi qui nous a enseigné qu’il faut sans cesse prier sans jamais se lasser,
et qui a suscité par l’entremise du Père François Picard
et de Mère Isabelle Marie de Gethsémani
de nouveaux foyers de vie Orante dans ton Église,
daigne faire grandir le rayonnement spirituel de tes serviteurs
et nous accorder les grâces que nous te demandons
par leur intermédiaire 

(nommer une intention de prière…)

Donne-nous la force de vivre selon leurs exemples
avec une même ardeur désintéressée dans la foi,
la même fidélité généreuse dans l’amour,
la même persévérance dans la prière adoratrice
le même joyeux abandon à ta volonté divine
afin de devenir à la gloire du Père,
de vrais adorateurs en Esprit et en vérité.
Amen !