Présence contemplative au cœur du monde
Rien n’est bon comme le détachement de soi-même, rien n’est déplorable comme la paresse spirituelle, j’en sais quelque chose---------Offrez-vous tous les matins et ne vous reprenez pas dans la journée---P. François Picard///////Il y a toujours à supporter, et tout le monde fait supporter. Il faut savoir se supporter mutuellement avec beaucoup de bonté, de patience, mais en même temps d'austérité de langage, avec l'affection des personnes données à Dieu---------- Je voudrai que pour nous prière et acte d’amour fussent synonymes----Mère Isabelle

Douze promesses de Jésus à ceux qui prie le Sacré-Cœur

.

C’est au cours d’une apparition à sainte Marguerite-Marie Alacoque que le Christ formule douze promesses afin d’encourager une vraie dévotion au Sacré-Cœur de Jésus, qui est également celle du Saint-Sacrement.

Connue pour être à l’origine de la dévotion universelle au Sacré-Cœur de Jésus, Marguerite-Marie Alacoque (1646-1690) est au monastère de la Visitation depuis deux ans et demi lorsqu’elle a une première apparition du Cœur de Jésus le 27 décembre 1673. Dans cette première manifestation, celle qui a été choisie par Jésus comme « instrument pour attirer des cœurs à son amour », reçoit clairement les grandes lignes de la dévotion qu’elle devra propager. Les autres apparitions, surtout celles de 1674 et 1675, viendront les préciser et les développer.

Le Christ apparaît à sainte Marguerite-Marie au cours d’une adoration du Saint-Sacrement et lui dit :

Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, qu’Il n’a rien épargner pour leur témoigner son amour ; et au lieu de reconnaissance, Il ne reçoit de la plupart que des ingratitudes, de l’indifférence et même du mépris dans ce sacrement d’amour.

Rappelant qu’il a tout donné pour les hommes sans rien garder pour lui, le Christ charge Marie-Marguerite d’encourager la dévotion au Sacré-Cœur et formule alors douze promesses pour celles et ceux qui témoignent d’une vraie dévotion au Sacré-Cœur de Jésus ou qui adorent régulièrement Jésus dans le Saint-Sacrement :

1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires dans leur état.

2. Je mettrai la paix dans leur famille.

3. Je les consolerai dans toutes leurs peines.

4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort.

5. Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises.

6. Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source et l’océan infini de la miséricorde.

7. Les âmes tièdes deviendront ferventes.

8. Les âmes ferventes s’élèveront à une grande perfection.

9. Je bénirai même les maisons où l’image de mon Cœur sera exposée et honorée.

10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.

11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon Cœur, et il n’en sera jamais effacé.

12. Je te promets, dans l’excès de la miséricorde de mon Cœur, que mon amour tout puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis, neuf fois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu’ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir les sacrements, et que mon Cœur se rendra leur asile assuré à cette heure dernière.

.