Présence contemplative au cœur du monde
Rien n’est bon comme le détachement de soi-même, rien n’est déplorable comme la paresse spirituelle, j’en sais quelque chose---------Offrez-vous tous les matins et ne vous reprenez pas dans la journée---P. François Picard///////Il y a toujours à supporter, et tout le monde fait supporter. Il faut savoir se supporter mutuellement avec beaucoup de bonté, de patience, mais en même temps d'austérité de langage, avec l'affection des personnes données à Dieu---------- Je voudrai que pour nous prière et acte d’amour fussent synonymes----Mère Isabelle

Loué sois-tu mon Seigneur avec toutes tes créatures

Saint François d'AssiseLes arbres prennent des couleurs d’or. L’automne est là. La fête de saint François d’Assiste, le 4 octobre, nous invite à nous étonner de la beauté de la Création par le « Cantique des créatures ». Le « poverello » nous donne des mots pour prier. Inlassablement prise en relais par les générations, cette hymne résonne aujourd’hui de façon particulière, depuis que le pape François en a repris les premiers mots pour lancer un appel pressant à la sauvegarde de la Création, son encyclique « Laudato si ». Notre responsabilité à l’égard de la planète et notre souci du respect de tous trouvent leur terreau le plus riche dans ce cri de louange, écho direct au chant magnifique qui ouvre la Bible, au livre de la Genèse. Cette contemplation, à la source, nous conduit à trouver les attitudes et les gestes qui en découlent, dans le respect de la Création et le désir de relations justes, autour de nous et plus largement dans le monde.

Editorial Octobre 2018 de Prions en Eglise, P. Jacques Nieuviarts, assomptionniste

LE CANTIQUE DES CRÉATURES

Très haut tout-puissant, bon Seigneur,
à toi sont les louanges, la gloire et l’honneur et toute bénédiction.
À toi seul, Très-haut, ils conviennent
Et nul homme n’est digne de te mentionner.

Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,
spécialement, monsieur frère Soleil,
lequel est le jour et par lui tu nous illumines.
Et il est beau et rayonnant avec grande splendeur,
de toi, Très-Haut, il porte la signification.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Lune et les étoiles,
dans le ciel tu les as formées claires, précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par frère Vent
et par l’air et le nuage et le ciel serein et tout temps,
par lesquels à tes créatures tu donnes soutien.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau,
laquelle est très utile et humble et précieuse et chaste.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par frère feu
par lequel tu illumines dans la nuit,
et il est beau et joyeux et robuste et fort.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mère Terre,
laquelle nous soutient et nous gouverne
et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par ceux qui pardonnent pour ton amour
et supportent maladies et tribulations.

Heureux ceux qui les supporteront en paix,
car par toi, Très-Haut, ils seront couronnés.

Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mort corporelle,
à laquelle nul homme vivant ne peut échapper.
Malheur à ceux qui mourront dans les péchés mortels.

Heureux ceux qu’elle trouvera dans tes très saintes volontés,
car la seconde mort ne leur fera pas mal.

Louez et bénissez mon Seigneur,
et rendez-lui grâce et servez-le avec grande humilité.

Saint François d’Assise (1182-1226)

Laisser un commentaire