Présence contemplative au cœur du monde
Rien n’est bon comme le détachement de soi-même, rien n’est déplorable comme la paresse spirituelle, j’en sais quelque chose---------Offrez-vous tous les matins et ne vous reprenez pas dans la journée---P. François Picard///////Il y a toujours à supporter, et tout le monde fait supporter. Il faut savoir se supporter mutuellement avec beaucoup de bonté, de patience, mais en même temps d'austérité de langage, avec l'affection des personnes données à Dieu---------- Je voudrai que pour nous prière et acte d’amour fussent synonymes----Mère Isabelle

Marie, une femme dont on n’a rien dit…

Assomption de Marie
Une femme dont on n’a rien dit…

L’Assomption est une des grandes fêtes de la vie chrétienne. Célébrée le 15 août, elle commémore la gloire de Marie avec Dieu au terme de sa vie terrestre. Marie a été enlevée de la vie terrestre pour entrer dans la vie en Dieu.

A l’occasion de l’Assomption de la Vierge Marie, la Prière du Temps Présent nous propose une belle hymne à l’Office des Lectures : « Marie, une femme dont on n’a rien dit«  :

« Une femme dont on n’a rien dit, 
Si ce n’est qu’Elle était fiancée
Et qu’un ange Lui vint annoncer : 
« Te voilà entre toutes choisie ». 

R/ Aujourd’hui la terre et le paradis
La proclament heureuse et bénie : 
Bienheureuse Vierge Marie ! 

Une femme dont on n’a rien dit, 
Si ce n’est qu’Elle avait accouché
D’un garçon au pays de Judée ; 
Des bergers en ont fait le récit. 

R/ Aujourd’hui la terre et le paradis
La proclament heureuse et bénie : 
Bienheureuse Vierge Marie ! 

Une femme dont on n’a rien dit, 
Si ce n’est qu’Elle a trois jours cherché
Son enfant qui semblait L’oublier, 
Et Son cœur n’y avait rien compris. 

R/ Aujourd’hui la terre et le paradis
La proclament heureuse et bénie : 
Bienheureuse Vierge Marie ! 

Une femme dont on n’a rien dit, 
Si ce n’est qu’Elle était à Cana
Pour la noce où Jésus transforma
L’eau en vin et l’on put croire en Lui. 

R/ Aujourd’hui la terre et le paradis
La proclament heureuse et bénie : 
Bienheureuse Vierge Marie ! 

Une femme dont on n’a rien dit, 
Si ce n’est Sa présence à la Croix, 
Quand son Fils étendait Ses deux bras
Pour mourir au milieu des bandits. 

R/ Aujourd’hui la terre et le paradis
La proclament heureuse et bénie : 
Bienheureuse Vierge Marie ! 

Une femme dont on n’a rien dit, 
Si ce n’est Sa prière avec ceux
Que brûlèrent les langues de feu, 
Baptisés du Baptême en Esprit. » 

Père Didier Rimaud (1922-2003), Prière du Temps Présent