Présence contemplative au cœur du monde
Rien n’est bon comme le détachement de soi-même, rien n’est déplorable comme la paresse spirituelle, j’en sais quelque chose---------Offrez-vous tous les matins et ne vous reprenez pas dans la journée---P. François Picard///////Il y a toujours à supporter, et tout le monde fait supporter. Il faut savoir se supporter mutuellement avec beaucoup de bonté, de patience, mais en même temps d'austérité de langage, avec l'affection des personnes données à Dieu---------- Je voudrai que pour nous prière et acte d’amour fussent synonymes----Mère Isabelle

Mois de mai : rendez-vous des grâces de la Vierge

Vierge Marie

Que d’exemples des beautés et de la douceur maternelle exercée par « cette chère petite maman » en ce mois de mai, témoigne saint Padre Pio. Pour lui, le mois de mai est le plus beau mois de l’année. « Le rendez-vous » par excellence des grâces dispensées par la Sainte Vierge, disait-il, dont lui-même a pu bénéficier aux heures les plus pénibles de son existence.

Profitons de ce mois qui est dédié à notre Mère du ciel pour la remercier de sa puissante intercession et de sa protection. « Le mois de mai nous encourage à penser à Marie et à en parler d’une façon particulière », avait rappelé Jean Paul II en mai 1979 lors d’une audience générale. « C’est en effet son mois. Le temps de l’Année liturgique et ce mois de mai nous invitent à ouvrir nos cœurs à Marie d’une façon toute spéciale ».

C’est donc avec joie et reconnaissance que nous pouvons nous adresser à notre Maman du ciel ! Durant tout le mois de mai, nous pouvons demander à Marie, dans la confiance, de déposer à son Fils tous les désirs de notre cœur.


Une prière confiance à Marie :

Quand vient pour nous l’heure de la décision, Marie de l’Annonciation, aide-nous à dire « oui »

Quand vient pour nous l’heure du départ, Marie d’Égypte, épouse de Joseph, allume en nous l’Espérance

Quand vient pour nous l’heure de l’incompréhension, Marie de Jérusalem, creuse en nous la patience

Quand vient pour nous l’heure de l’intervention Marie de Cana, donne-nous le courage de l’humble parole

Quand vient pour nous l’heure de la souffrance, Marie du Golgotha, fais nous rester aux pieds de ceux en qui souffre ton Fils

Quand vient pour nous l’heure de l’attente, Marie du Cénacle, inspire-nous une commune prière

Et chaque jour, quand sonne pour nous l’heure joyeuse du service Marie de Nazareth, mets en nous ton cœur de servante Jusqu’au jour où, prenant ta main, Marie de l’Assomption, nous nous endormirons, dans l’attente du jour de notre résurrection. Jean-Paul Hoch Source : http://spiritualite-chretienne.com/

Dans l’allégresse, nous pouvons chanter à plein cœur : « C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau ! »

R/ C’est le mois de Marie, C’est le mois le plus beau À la Vierge chérie, Disons un chant nouveau.

Ornons le sanctuaire, de nos plus belles fleurs, offrons à notre Mère, Et nos chants et nos coeurs.

Vierge, que ta main sème, Et féconde en nos cœurs, les vertus dont l’emblème, se découvre en ces fleurs.

Prends, ô Vierge très pure, nos présents et nos vœux, garde nous sans souillure, Sainte Reine des cieux.

Montre-toi notre Mère, de tes enfants chéris, reçois l’humble prière, Pour l’offrir à ton Fils.

Fais que, dans la patrie, nous chantions à jamais, Ô divine Marie, ton nom et tes bienfaits.